Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie
Logo ADEME. Lien vers www.ademe.fr
Eco-communication
Eco-communication / Eco-éditions / La réalisation / Choisir son papier

Eco-éditions

Imprimer
Imprimer

La réalisation

Choisir son papier 

 
Concernant le choix du papier, les questions à se poser :
  • choisir le grammage nécessaire… et suffisant ! Choisir un papier dont on aurait réduit de 10 % les impacts sur l’environnement ne sert à rien si l’on prend du 160 g là où 120 g aurait suffi,
  • chercher à utiliser des papiers à moindre impact sur l’environnement, tout au long de leur cycle de vie.
  • Des papiers à moindre impact sur l'environnement
Vous pouvez, par ordre de préférence, choisir :
  • a) un papier répondant aux exigences de l'écolabel européen, ou équivalent (Ange bleu, « Cygne Nordique »),
  • b) un papier contenant des fibres recyclées et/ou issues de forêts gérées durablement.

L'utilisation de papiers écolabellisés, par exemple l'écolabel européen (la fleur), permet de s'assurer que l'impact environnemental sur tout le cycle de vie du produit est limité. En effet, les exigences de cet écolabel sont relatives aux émissions dans l’eau et dans l’air, à la consommation d’énergie, à la gestion durable des forêts, aux substances chimiques dangereuses et à la gestion de déchets. L'écolabel nordique "cygne blanc" assurent des exigences équivalentes.

Pour le choix de votre papier, vous pouvez trouver de plus amples informations sur les sites suivants : www.ecolabels.fr, www.ecolabel.eu (liste des fabricants proposant des produits certifiés Ecolabel Européen), www.mescoursespourlaplanete.com.

Il est également possible d'avoir un papier ecolabellisé et recyclé (Ecolabel allemand, Ange bleu).

  • Les logos PEFC et FSC

Le Forest Stewardship Council (FSC) est une organisation internationale fondée en 1993 par un groupe représentatif de diverses organisations (associations de défense de l’environnement, représentants de la filière bois et des consommateurs...) provenant de 25 pays.
Le FSC a développé des principes et critères qui déterminent ce qui constitue une bonne gestion forestière. Les forêts dont la gestion est évaluée de façon indépendante et qui se conforment à ces critères peuvent être certifiées par le FSC. Il y a deux types de certifications FSC :
- La certification d'aménagement forestière basée sur les normes régionales qui consiste à évaluer une gestion qui tienne compte de l’environnement et des impacts sociaux tout en étant économiquement viable.
- La certification de chaîne de traçabilité permet le suivi du bois de source certifiée depuis son origine jusqu'au consommateur. Ce certificat est requis pour toute entreprise par où transite le bois certifié, afin que le logo du FSC puisse apparaître sur le produit fini.

Pour chercher les entreprises qui peuvent être des fournisseurs ou des acheteurs de bois certifié FSC vous pouvez cherchez par numéro de certification, type de certificat, pays, nom de compagnie : www.fsc-info.org.

Le Program for Endorsement of Forest Certification Scheme (PEFC) est un système de certification, non gouvernemental, fondé en 1999 à Paris à l'initiative de professionnels de la forêt et du bois. Il coordonne les systèmes nationaux de certification forestière qui encouragent la gestion durable des forêts par le biais d'une certification indépendante. A l’origine européenne, l’initiative regroupe désormais des membres de 34 pays sur tous les continents : www.pefc-france.org.

Vous trouverez les logos du FSC ou du PEFC sur les produits à base de bois (ici papier) respectant des critères de gestion durable des forêts et la traçabilité des produits. La production de pâte à papier utilisera ainsi des solvants, colorants et autres produits, respectant l’environnement et le ou les intervenants de la chaîne graphique seront aussi référencés PEFC ou FSC.

A noter qu'il est également fait référence au FSC ou PEFC sur des produits recyclés. Dans ce cas, le logo s'applique à la matière première utilisée initialement et non au produit recyclé en tant que tel. Les logos sont alors accompagnés de la boucle de Mœbius, symbole du recyclage.

CHIFFRE CLE

Aujourd’hui, on estime que 17 % du bois utilisé pour la fabrication du papier (hors Europe) provient encore de forêts vierges.
  • La boucle du recyclage

Anneau de M?bius, symbole du recyclageLes « recyclés » sont des papiers produits à base de pâte à papier issue du recyclage. Taux allant de 20 % à 50, 60 ou 100 % de pâte recyclée.
Ce pourcentage peut-être amalgamé avec de la pâte PEFC ou FSC, alors il faudra, si l’on veut faire figurer ce label, bien vérifier si cela est compatible avec les prestataires.
Les 100 % n’ont rien à cacher : aspect immédiatement identifiable, même pour le commun des mortels...
Les 20, 50, 60 % aspect sensiblement identique au papier « normal ».

S’il n’y a pas de position dogmatique (« n’achetez que du recyclé »), le terme est parlant (le mot, le logo et l’aspect physique) et on est libre du choix des prestataires.

Pour en savoir plus :

Bilan annuel recyclage en FranceLe recyclage en France : bilan annuel (données 2010) - Septembre 2012 - ADEME




 

  • Les couchés modernes ou autres papiers de création
Ce sont tous les autres papiers, rien n’a changé pour ces catégories.

Il faut également garder à l’esprit que toutes les impressions qui utilisent un pelliculage, un vernis ou une dorure à chaud ne peuvent être recyclées. Ces transformations ou plus values esthétiques sont à bannir du recyclage pour rester conforme à la charte d’éco-responsabilité.

Sites à consulter