Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie
 Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

Actualités / Toute l'actu

Toute l'actu

Imprimer
Imprimer

 

 



Un nouvel Appel à Manifestations d'Intérêt pour la rénovation et la construction de bâtiments

Loho investissements d'avenirDepuis 2011 et dans le cadre des Investissements d’Avenir, l’État soutient neuf projets pour 30 millions d’euros d’aide, dédiés au développement de solutions techniques particulièrement innovantes dans le domaine la rénovation des bâtiments. Cet effort est désormais renforcé par un nouvel Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI), géré par l’ADEME, portant sur les Méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments. Ouvert jusqu’au 30 décembre 2016, ce dernier proposera des aides partiellement remboursables aux projets les plus convaincants permettant d’accélérer la rénovation du parc immobilier mais aussi d’utiliser davantage de bois et de matériaux biosourcés ainsi que de matières issues du recyclage.

Manifestez votre intérêt pour l'appel à projets "Territoire zéro gaspillage zéro déchet"

Territoire Zéro Gaspillage Zéro DéchetSégolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a lancé le 30 juillet 2014 le premier appel à projets « Territoire zéro gaspillage zéro déchet ». Géré par l'ADEME, il a pour objectif d'engager 20 territoires volontaires dans une démarche de réduction, réutilisation et recyclage de leurs déchets. La démarche doit être exemplaire, comportant des objectifs ambitieux de prévention des gaspillages et de valorisation des déchets ne pouvant être évités. Elle doit aussi être participative, associant tous les acteurs du territoire (citoyens, entreprises, associations) à l'élaboration des objectifs et à la mise en œuvre des actions. Les collectivités susceptibles d’être candidates sont invitées à manifester leur intérêt pour la démarche d’ici le 26 septembre et les projets devront être transmis à l’ADEME avant le 14 novembre 2014.

Projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte

La transition énergétique pour la croissance verteRendre la France plus économe en énergie, moins dépendante des énergies fossiles et moins polluante, telle est l’ambition du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, présenté ce 30 juillet en Conseil des ministres par Madame Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Plusieurs mesures sont proposées pour réduire la consommation énergétique des bâtiments, développer des transports moins polluants et plus économes, réduire les gaspillages et optimiser l’utilisation des ressources.

Sur le terrain, la transition écologique est déjà en marche ! Découvrez quelques initiatives accompagnées par l’ADEME et portées par des collectivités, des agriculteurs, des entreprises qui construisent ou rénovent des bâtiments plus économes en énergie, chauffés au bois ou grâce à leurs eaux usées, qui utilisent des matériaux recyclés pour construire des routes ou encore qui produisent de la chaleur et de l’électricité à partir de leurs déchets.

Semaine européenne de la réduction des déchets : ouverture des inscriptions le 2 septembre prochain

Semaine européenne de la réduction des déchets - www.serd.ademe.fr/L'objectif de la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD), qui se déroulera du 22 au 30 novembre 2014 est de sensibiliser à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée en donnant des clés pour agir au quotidien : à la maison, au bureau ou à l'école, en faisant ses achats ou même en bricolant. Prévenir, c'est agir en amont, par l'écoconception des produits, la consommation de produits peu emballés et/ou écolabellisés, la réparation et le don, la fabrication de compost, etc., car le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas ! La Semaine s'adresse aux administrations et collectivités, associations, établissements scolaires, entreprises mais aussi aux particuliers. Tout le monde est invité à agir !
Pour labelliser votre action pour l'édition 2014, inscrivez-vous sur serd.ademe.fr à partir du 2 septembre 2014.

Investissements d'Avenir : le dispositif IRVE évolue

Loho investissements d'avenir Dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir (PIA), un dispositif d’aide visant à soutenir le déploiement des infrastructures de recharge a été lancé par l’Etat le 10 janvier 2013. Ce dispositif à destination des collectivités territoriales a déjà permis de financer une quinzaine de projets représentant plus de 5000 points de recharge.

Afin d’accélérer le rythme de déploiement des infrastructures de recharge, le dispositif évolue dans une nouvelle édition à compter du 17 juillet 2014.

La date limite de dépôt des dossiers au dispositif « Déploiement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et hybrides » est le 31 décembre 2015.

Le palmarès du Solar Décathlon 2014

Solar Decathlon - Lauréat Rhome800 décathlètes étaient présents à Versailles le 14 juillet pour la remise des prix du 2014 Solar Décathlon 2014. Après 2 ans de travail, les équipes en compétition ont construit 20 prototypes de maison solaire. L'équipe italienne Rhome a remporté le premier prix grâce à son projet Rhome For Dencity pour rénover un quartier de la périphérie de Rome. Les Nantais d'Atlantic Challenge sont arrivés en seconde position avec leur projet de réhabilitation du bâtiment Cap 44. Enfin, les Hollandais de Delft et leur prototype A Home With A Skin, pour faciliter la rénovation des maisons mal isolées, ont pris la troisième place.

Prix Entreprises Environnement 2014 : appel à candidatures

Logo Prix Entreprises et Environnement 2014 - La passion d'innoverLe ministère du Développement durable et l'ADEME lancent l'appel à candidatures pour le Prix Entreprises & Environnement qui récompense les entreprises innovantes en matière de développement durable
Pour cette nouvelle édition, la catégorie « Innovation dans les technologies » s’ouvre sur la Ville durable et l’aménagement urbain. La catégorie « Économie circulaire », lancée en 2013, est confirmée avec l’ambition d’encourager la production des biens et des services limitant la consommation et le gaspillage. Les trois autres catégories sont : « Écoproduit pour le développement durable », « Management et initiatives pour le développement durable », ainsi que « Biodiversité et entreprise ». La remise des prix aura lieu au Salon Pollutec Horizons le 2 décembre 2014 à Lyon. La date limite de candidature est le 15 septembre 2014.

Web Energy Archive : la consommation énergétique des sites web

Logo Green Code LabPendant un an, le projet Web Energy Archive, mené par l'association Green Code Lab et soutenu par l’ADEME, a mesuré les consommations énergétique de 600 sites web par le biais de leurs utilisateurs. Cette étude rendue publique en juillet 2014 a dévoilé des chiffres inédits sur la consommation énergétique des sites web côté utilisateurs, c’est-à-dire les consommations via l’utilisation des PC, des smartphones ou des tablettes. Outre la mesure de l'impact des sites français les plus visités, des systèmes d'exploitation ou des navigateurs, l'étude a montré que la mise en place de bonnes pratiques de développement permettrait déjà d'économiser entre 20 et 25 % d'énergie. Green Code Lab envisage d'étendre son étude et de proposer une étiquette énergétique pour les sites web qui contribueront à financer la suite de ses travaux.

Les exigences du label Flamme verte renforcées

Logo flamme verteLe 1er juillet, lors du colloque national biomasse du Syndicat des énergies renouvelables (SER), le SER et l’ADEME ont signé un nouvel accord sur les chartes d’engagements du label Flamme verte, le label français de qualité du chauffage au bois domestique. Sont concernés les appareils indépendants (foyers fermés/inserts, poêles et cuisinières) et les chaudières domestiques (chargement manuel ou automatique). Ces chartes intègrent notamment des exigences renforcées en matière de rendement énergétique et d’émissions de polluants : par rapport à la classe 5, la création des nouvelles classes 6 et 7 engage par exemple à réduire respectivement de 45 % et 55 % les émissions de particules fines et de 50 % et 60 % les émissions de CO. L’objectif de la France est d’équiper 9 millions de foyers d’un dispositif de chauffage au bois à l’horizon 2020.

Stratégie&études n°40 - Orienter les capitaux vers une économie bas-carbone

Ce 40ème de Stratégie&études s’intéresse au rôle du secteur financier dans le financement de la transition vers une économie bas-carbone, en s'appuyant sur la publication « Des émissions financées aux indicateurs de performance climatique », réalisée par l’association 2° Investing Initiative avec le soutien de l’ADEME.

L'étude indique que les tendances d’investissement sont insuffisantes par rapport aux investissements mondiaux nécessaires pour réduire les émissions de GES avec pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 2°C.

Cession du logiciel Coach Carbone®

Logo Coach carboneL'ADEME et la fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme (FNH) recherchent le repreneur de leur outil de calcul en ligne qu'ils ont développé conjointement, le Coach Carbone®. Les candidatures accompagnées d'une lettre de motivation, références professionnelles et présentation de la structure doivent être envoyées avant le 30 juillet 2014 à 12h.

Projet de loi de programmation pour la transition énergétique

Lors du conseil des ministres du 18 juin, Ségolène Royal a présenté les grands axes du projet de loi de programmation pour la transition énergétique. Objectifs : réduire la consommation d’énergie de 50 % en 2050 par rapport à 2012, réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % en 2030 par rapport à 1990 et atteindre 32 % d'énergies renouvelables dans la consommation finale en 2030. Plusieurs mesures permettant d’accélérer la rénovation des bâtiments, la diffusion des transports propres et le développement des énergies renouvelables ont été annoncées. Elles permettront d’amplifier un mouvement déjà en marche sur le territoire et soutenu par l’ADEME depuis plus de 20 ans.

La lettre Ademe&Vous Recherche n°7 de juin 2014

La lettre Ademe&Vous RechercheLa lettre Recherche de l'ADEME est destinée aux acteurs du monde de la recherche publique comme privée, et notamment aux décideurs. Ce 7ème numéro de la lettre recherche de l'ADEME aborde les questions de recherche en matière d'économie circulaire :
  • 11 appels à projets pour favoriser l'économie circulaire soutenus ;
  • les perspectives d'emplois offertes dans tous les secteurs ;
  • l'interview croisée : Gilles Escadeillas, directeur du LMDC, et Laurent Chateau, ingénieur au service Prévention et gestion des déchets de l’ADEME, évoquent les économies possibles grâce au développement de l'économie circulaire dans le secteur de la construction.

Le rapport d'activité de l'ADEME en 2013

Couverture Faits marquantsL’ADEME a publié l’édition 2013 des Faits marquants et ses Chiffres clés, un condensé de ses activités au cours d’une année riche en objectifs. L’année 2013 aura été celle du Débat National sur la Transition Energétique auquel l’ADEME a contribué mais aussi celle du Programme de Rénovation Energétique de l’Habitat et du lancement de son guichet unique avec 450 Points Rénovation Info Services. Ce document revient également sur le large spectre de projets sélectionnés dans le cadre des Investissements d’Avenir et sur le défi de l’économie circulaire.

Nouvel appel à projets : aide aux investissements pour des ferries propres

Loho investissements d'avenir Dans le cadre du programme « Véhicule du Futur » des Investissements d’Avenir, l'Etat, l’ADEME et le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) ont lancé un Appel à Projets « Ferries Propres » doté de 80 M€. Dans cet appel à projets peuvent être financés les investissements dans des navires dont l’impact environnemental anticipe ou va au-delà des normes communautaires en matière de protection de l’environnement. L’appel à projets concerne les navires à passagers neufs et existants de plus de 10 000 UMS opérant sur des lignes régulières entre des ports communautaires. Sont inclus dans cet appel à projets :
  • les navires à motorisation dual-fuel fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) y compris la conversion de navires existants ;
  • les systèmes de réduction des émissions atmosphériques permettant d’aller au-delà des normes communautaires en vigueur ou de se conformer à de futures normes.
Les bénéficiaires sont les sociétés propriétaires des navires ou procédant à leur acquisition. Il peut également être l’affréteur lorsque les stipulations du contrat d’affrètement lui confèrent la charge de modification des navires. L’appel à projet se clôture le 31 décembre 2015.

Un nouvel Appel à Manifestations d'Intérêt sur les systèmes électriques intelligents

Loho investissements d'avenir Après avoir financé 16 projets dans le cadre du programme « Réseaux Électriques Intelligents » des Investissements d’Avenir (pour 83 M€ de financement et 300 M€ de coûts totaux), ce soutien à l’innovation est complété. L'État, l’ADEME et le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) ont lancé un 5e Appel à Manifestations d'Intérêt (AMI) « Systèmes électriques intelligents ».
Les projets attendus avec cet AMI s’inscriront dans les enjeux associés au développement des smart grids :
  • soutenir l’émergence d’une filière industrielle compétitive en France, pour les besoins nationaux et pour les marchés à l’export ;
  • faciliter l’insertion de la production d'origine renouvelable ;
  • permettre des actions significatives de maîtrise et de gestion de la demande ;
  • structuration les différentes briques d'acteurs économiques des systèmes électriques intelligents en veillant à la prise en compte des aspects environnementaux et sociaux.
Cet AMI est ouvert jusqu’au 11 septembre 2015, avec une clôture intermédiaire fixée au 9 janvier 2015.

Calculer l'impact environnemental des produits avec la base IMPACTS

L’ADEME a élaboré la Base IMPACTS®, une base des données environnementales nécessaires au calcul de l’impact environnemental des produits de grande consommation. Elle s’adresse aux industriels qui pourront, à l’aide d’outils et d’indicateurs fiables et partagés, évaluer les impacts environnementaux de leurs produits pour s’engager dans des démarches d’éco-conception et/ou informer les consommateurs. Trois outils de calcul sont déjà disponibles en complément de la Base IMPACTS® : deux outils qui permettent de calculer les impacts des téléviseurs et des chaussures ainsi qu’une nouvelle version du Bilan Produit®, l’outil d’aide à l’éco-conception de l’ADEME. Accessibles à partir du site de la Base IMPACTS®, ces outils s’appuient sur les données de la base.


Devenir un professionnel RGE

La multiplicité des signes de qualité (labels, qualifications, certifications, marques...), rend souvent difficile le choix d’un professionnel compétent pour un particulier ou un maître d’ouvrage cherchant à réaliser des travaux de performance énergétique. Pour aider à identifier ces professionnels, l’ADEME et le ministère du Développement durable ont mis en place la mention « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE), seul dispositif reconnu par l’État. Désormais, certaines aides publiques distribuées aux ménages faisant des travaux de rénovation énergétique dans leur logement seront conditionnées au recours à des professionnels RGE : à partir du 1er juillet 2014 pour l’Éco-prêt à taux zéro et du 1er janvier 2015 pour le Crédit d'impôt développement durable. Enfin, le dispositif RGE a été enrichi d’un volet concernant les professionnels de la maîtrise d’œuvre (bureaux d’étude, économistes de la construction, architectes) avec le lancement de la mention RGE Études.

Un nouvel Appel à Manifestations d'Intérêt sur les Énergies Renouvelables

Logo investissements d'avenir Dans le cadre du programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l'État, l’ADEME et le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) ont lancé un nouvel Appel à manifestation d'intérêt (AMI) concernant les « énergies renouvelables ».
Les énergies renouvelables constituent un enjeu majeur en termes de compétitivité, d’emploi et d’environnement. En 2011, 2012 et 2013 les premieres vagues d’appels à projets portaient sur les énergies solaires, l'éolien, la géothermie, les énergies marines et le stockage de l’énergie. En 2014, l’État complète ce soutien à l’innovation par un nouvel appel à projets. Il couvre un large périmètre des énergies renouvelables ainsi que l’hybridation des sources renouvelables, tout en ciblant des applications précises :
  • quatre types d’énergies renouvelables (EnR) : le solaire photovoltaïque, le solaire thermique, l’éolien et le froid renouvelable ;
  • l’hybridation des EnR à la fois entre elles, avec les sources d’énergies traditionnelles mais également avec les moyens de stockage.
La taille minimale des projets attendus est de 3 M€ (par exception, 1,5 M€ pour les technologies solaire thermique et d'hybridation dans le bâtiment). L’AMI est ouvert jusqu’au 2 octobre 2015. Deux clôtures intermédiaires seront effectuées les 3 septembre 2014 et 3 mars 2015. Les projets peuvent être soumis pendant toute la période d’ouverture de l’appel à manifestations d’intérêt.

Rénovation énergétique : le guide 2014 des aides financières

Guide aides financières 2014L’ADEME a publié en ce début d'année 2014 son nouveau guide sur les aides financières pour améliorer l'efficacité énergétique de son logement. En effet, la réalisation de travaux plus ou moins importants s'avère souvent nécessaire pour maîtriser ses dépenses d’énergie : isolation du toit, des murs, des fenêtres et planchers, amélioration du système de chauffage… Ces rénovations apportent un meilleur confort, des économies en énergie et permettent de limiter les émissions de gaz à effet de serre qui participent au réchauffement climatique. Ce guide a pour but de conseiller les particuliers sur l’aide la plus adaptée aux travaux envisagés.

L'avis de l'ADEME sur l'éolien

Éoliennes L’énergie éolienne offre, pour le système électrique français, un potentiel de production d’énergie important et encore largement sous-exploité. Elle présente, par ailleurs, plusieurs avantages en termes énergétiques, environnementaux et économiques. L’appropriation sociétale de l’éolien constitue la principale condition de son développement, c’est pourquoi l’ADEME insiste sur l’importance de la concertation lors du montage de projets et sur l’intégration environnementale. Afin de maintenir une dynamique de développement et de renforcer la compétitivité de la filière, l’Agence souligne également la nécessité d’une visibilité réglementaire et économique de long terme, ainsi que d’une politique nationale de soutien à la Recherche et Développement.

Un nouveau service public de proximité pour la rénovation énergétique du bâtiment

J'éco-rénove, j'économise - 0 810 140 240 (prix d'un appel local) - renovation-info-service.gouv.frLe plan de rénovation énergétique de l’habitat est désormais opérationnel, comme l'a annoncé ce jeudi 19 septembre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné par Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, et Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Un service public de la rénovation énergétique a été créé pour informer les particuliers sur les aides financières disponibles et les aider dans leurs démarches en vue d'engager des travaux de rénovation énergétique dans leur habitat. Il est accessible via :
  • un numéro Azur unique : 0 810 140 240 (prix d'un appel local) ;
  • un site Internet : renovation-info-service.gouv.fr ;
  • les conseillers de plus de 450 « Points rénovation info service » (PRIS) répartis sur l’ensemble du territoire.
En complément, les financements qui existent pour les travaux de rénovation énergétiques (éco-prêt à taux zéro, crédit d’impôt développement durable) ont été simplifiés et recentrés sur les rénovations lourdes. La subvention spécifique pour les ménages modestes a été renforcée et deux nouvelles primes ont été créées. Toutes ces aides se combinent, localement, avec celles mises en place par les collectivités locales. Ce dispositif qui s’appuie sur un partenariat entre l’Ademe, l’Agence nationale de l’habitat (Anah), l’Agence nationale pour l'Information sur le logement (Anil) et le Commissariat général à l'investissement, vise à rénover 500 000 logements par an d'ici à 2017, afin de diminuer de 38 % la consommation d'énergie dans le secteur du bâtiment à l'horizon 2020.

ADEME et vous

Mensuel à destination des entreprises et des collectivités

Agenda

du 11/09/2014 au  12/09/2014 - Bordeaux
du 16/09/2014 au  22/09/2014 - tout le territoire
18/09/2014 - Rouen
du 23/09/2014 au  26/09/2014 - Gérardmer
du 30/09/2014 au  01/10/2014 - Strasbourg
01/10/2014 - Reims
03/10/2014 - Paris
07/10/2014 - Lille
du 14/10/2014 au  15/10/2014 - Paris
Haut de page
Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'Utilisation | Adresses-plans d'accès | L'ADEME recrute | Nous écrire | RSS
Source Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie  http://www.ademe.fr
Logo Ademe
  Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

Index English